Accueil > Opinions > La Hongrie s’oppose au FMI

La Hongrie s’oppose au FMI

mercredi 15 septembre 2010

Il est des informations qui passent inaperçues alors qu’elles sont souvent passionnantes. Ainsi est-il intéressant de suivre les tribulations du FMI en Hongrie.

Depuis quelques mois, c’est un gouvernement de droite qui est en place à Budapest. Ce retour de tenants de l’orthodoxie libérale a, en son temps, était salué par les fameuses (?) agences de notation. Le FMI de Strauss-Kahn demande à la Hongrie de réduire son déficit budgétaire de 3,8 % à 3 %. Mais, le gouvernement hongrois fait la tête. Pourquoi le FMI lui imposerait-il de nouveaux sacrifices quand le déficit budgétaire des grands pays occidentaux tourne entre 5 et 12 % ?. Au contraire, le gouvernement hongrois décide d’instaurer une taxe sur les chiffres d’affaire des banques (et non sur leurs bénéfices). Cris effarés du FMI. Affolement général, menaces du FMI... et silence total des medias.

Il y a là pourtant matière à réflexion, surtout quand on compare cette attitude avec la servilité de la Grèce qui subit de plein fouet les mesures décidées à Washington par Strauss-Kahn et le FMI. A méditer.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)