Accueil > Bulletins > Année 1999 > Bulletin - Mai 1999 > Amiante : les risques pour la santé

Amiante : les risques pour la santé

samedi 1er mai 1999, par le bureau

Les expositions importantes

Pour des expositions importantes aux poussières telles qu’on les trouvait il y a 20 ans (par exemple AMISOL à Clermont-Ferrand) l’amiante peut entraîner une fibrose pulmonaire (l’asbestose, équivalent de la silicose des mineurs) ou des cancers du poumon.

Les expositions plus faibles

Pour des expositions plus faibles mais avec des pics d’exposition, le risque majeur est représenté par le mésothéliome qui est un cancer de la plèvre quasiment spécifique de l’amiante.

Les faibles niveaux d’exposition

Les faibles niveaux d’exposition constituent un risque théorique mais non négligeable.

En tout état de cause, l’apparition de ces différentes maladies peut survenir de nombreuses années après l’exposition au risque (plus de trente ans). Actuellement ce sont surtout les professionnels du bâtiment, les agents de maintenance, les électriciens etc. qui sont les plus exposés. La surveillance médicale de ces personnes (radiographie pulmonaire, exploration fonctionnelle respiratoire ...) doit impérativement être effectuée pendant des années.

Le nombre de décès attribués à une exposition indiscutable à l’amiante est estimé à 1 950 pour l’année 1996. L’incidence des maladies liées à l’amiante, et en particulier le mésothéliome, est en constante augmentation (environ 25 % tous les trois ans).