Accueil > Bulletins > Année 2002 > Bulletin - Avril 2002 > Éditorial : il était temps

Éditorial : il était temps

mardi 2 avril 2002, par le bureau

Un an après les élections et au lendemain du vote d’un premier budget conforme aux engagements pris devant les Beaumontois, l’association IDÉES pour Beaumont tient à remercier les élus pour l’importance et la qualité du travail effectué. Certes, il faudra encore longtemps pour donner à notre cité l’image qu’elle mérite, la doter des équipements sociaux, scolaires, culturels, sportifs dignes de la sixième ville du département, accorder à l’urbanisme, à l’environnement toute l’attention qui leur a été si chichement mesurée depuis des années, manifester autre chose qu’un paternalisme ringard auprès des personnels communaux ou des associations et tenter, par l’exemple, de réconcilier les citoyens avec la politique. Bien sûr, ces espérances ont suscité de l’impatience et la sortie de l’immobilisme une effervescence par définition tumultueuse. Mais du travail a été fait, des promesses tenues, des écueils surmontés et c’est à l’aune de cet empressement que l’on mesure le temps perdu ... Bien sûr, tout n’a pas été parfait ou indolore ... Il a fallu régler de vieilles additions, effectuer des choix budgétaires délicats tant les revendications des uns et des autres étaient légitimes, ce qui a pu provoquer parfois de l’incompréhension voire de l’amertume ... En tout cas du travail a été fait, ce qui va dans le sens des engagements de campagne.

À la veille d’une élection présidentielle qui voit se représenter à nos suffrages un vieux président dont toute la carrière n’aura été que la quête du pouvoir pour le pouvoir- qui peut d’ailleurs croire aujourd’hui qu’il ait une seule autre idée que celle d’être réélu - il est nécessaire de montrer aux citoyens et particulièrement aux plus jeunes que la politique, ça peut être autre chose !

Dans ce bulletin, vous trouverez un premier bilan du travail des élus d’IDÉES pour Beaumont, ainsi qu’un dossier sur le logement social.

Bonne lecture.