Accueil > Bulletins > Année 2016 > Bulletin – janvier 2016 > Ensemble pour la transition énergétique

Ensemble pour la transition énergétique

mardi 26 janvier 2016, par Nicolas Dumoulin

Le constat est simple : dérèglement climatique, pollution, épuisement des ressources, augmentation des coûts, … Donc, clairement la direction actuelle n’est pas la bonne. Notre consommation énergétique augmente inéxorablement, mais est-ce une fatalité ?
Sûr que Non ! Solution en trois actes : sobriété, efficacité et énergies renouvelables

Acte 1 : Sobriété

« L’énergie propre est celle qu’on ne consomme pas ! » Cet adage permet de relativiser les débats sur la « propreté » d’une source d’énergie. En effet, quelque soit le mode de production de l’énergie alimentant les écrans publicitaires numériques, cette énergie est gaspillée et génère de la pollution pour rien ! Il s’agit donc de s’interroger sur la nécessité des activités polluantes : éclairage nocturne, utilisation inconditionnelle de la voiture, achat de produits importés, chauffage excessif, …

Le principal obstacle à la sobriété est l’impression de facilité. Il est facile d’appuyer sur le champignon dans sa voiture, d’augmenter le chauffage. Les cyclistes le savent : inutile d’accélérer à l’approche d’un feu rouge ! Il s’agit donc de prendre conscience de nos gestes du quotidien et d’agir de manière responsable.

Acte 2 : Efficacité énergétique

Dans les logements, la première mesure d’efficacité est son isolation thermique. La France est encore bien timide sur ce sujet. Alors que les techniques existent pour construire des logements passifs voir à énergie positive (qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment), la plupart des constructions actuelles se contentent d’isoler juste un peu plus qu’avant. Il est temps de mettre fin aux passoires énergétiques et de financer des plans de rénovation, pour cesser ce gaspillage qui coûte cher au portefeuille et à notre santé.

Les appareils électroménagers représentent une part très importante de la consommation énergétique des foyers. La mise en place de l’étiquetage énergétique permet au consommateur de comparer les produits, et a conduit les constructeurs à faire des progrès significatifs sur ce point.

Acte 3 : Énergies renouvelables

L’énergie nucléaire commence à révéler les coûts cachés, honteusement mis sous le tapis : stockage ou recyclage des déchets et matières contaminés, maintenance et démantèlement d’une centrale, sécurité des centrales, extraction des combustibles … un bon vivier pour la corruption et le profit, mais absence d’un modèle viable à long terme.

Les énergies renouvables sont une opportunité encore mal exploitées en France. Le soleil est gratuit quand il brille, et il suffit d’un panneau solaire sur un toit pour profiter de cette énergie. Les détracteurs dénoncent un faible rendement et des lacunes dans le recyclage des panneaux photovoltaïques. Mais savent-ils que le prix de revient est déjà comparable aux énergies fossiles, inférieure au nucléaire et continue de descendre alors que les coûts du nucléaire continuent de grimper ? Savent-ils qu’un panneau photovoltaïque se recycle de mieux en mieux, et bien mieux qu’un écran plat ?

Action !

Chaque citoyen peut agir en se questionnant sur ses choix et ses pratiques. Chaque citoyen a un pouvoir d’action individuelle qui peut aider à changer notre société. Dans ce marasme consumériste, nous sommes une foule d’êtres humains prêts à agir pour une société harmonieuse. Alors, chiche ?
Pour soutenir cet effort citoyen, les pouvoirs publics se doivent de montrer l’exemple, en voici quelques idées :

  • Éviter le gaspillage d’éclairage dans les rues et les locaux,
  • Promouvoir les déplacements actifs (marche à pied, vélo) dans l’aménagement urbain. La mairie possède plusieurs voitures mais aucun vélo (Beaumont fait 3km d’un bout à l’autre, soit maximum 15 minutes en vélo) !
  • Choisir un fournisseur d’énergie qui s’engage dans les énergies renouvelables (comme Enercoop),
  • Produire sa propre énergie en installant des centrales photovoltaïques sur les toits de ses bâtiments ...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)