Accueil > Bulletins > Année 1999 > Bulletin - Décembre 1999 > Grands travaux à Beaumont : les bassins d’orage du Pourliat

Grands travaux à Beaumont : les bassins d’orage du Pourliat

mercredi 1er décembre 1999, par le bureau

Septembre a vu le début des travaux des bassins d’orage du Pourliat. IDÉES et ses élus sont régulièrement intervenus sur ce dossier. Aujourd’hui, nous faisons le point.

Les interventions au Conseil municipal

Sollicités par des riverains (rue des Têtes), les élus du groupe Union-IDÉES Pour Beaumont sont intervenus au conseil municipal du 30 septembre 1999. Les interrogations portaient d’une part sur le risque d’assèchement de la nappe phréatique du fait du surcreusement prévu, par une cascade de 6 mètres, du lit de l’Artière (« y a-t-il risques de dommages pour les constructions existantes à proximité ? »), et d’autre part sur les aménagements envisagés par Clermont-Communauté qui est le maître d’ouvrage (jardins, protections anti-bruits, parcours de santé, aménagement esthétique et de détente ...). La réponse de M. Dumeil en dit long (ou court !) sur le suivi de tels dossiers par la majorité en place : « Nous allons demander par écrit des éclaircissements, nous n’avons pas d’autres éléments pour l’instant ». Sans doute aurait-il pu y penser plus tôt ! Nous ne désespérons pas d’avoir quelques renseignements dès que Clermont-Communauté aura répondu au courrier promis par A. Dumeil. À ce jour, les divers articles parus dans la presse mettent l’accent sur la sécurité que ces bassins, inscrits dans un schéma concernant toute l’agglomération, doivent apporter. Mais il aurait été opportun qu’un engagement fort de notre commune permette une amélioration et des équipements d’accompagnement.

Quelques propositions

Nous sommes les seuls à Beaumont à suivre énergiquement ce dossier (depuis l’été 1997) et nous vous proposons quelques pistes de réflexion. Il faut savoir que le projet présenté en enquête publique a été remanié : pas de rideau végétal anti-bruits, la cascade paysagère est transformée en une sorte de puits dont il n’est pas sûr qu’il sera toujours en eau, la passerelle pour piétons est remplacée par un gué, l’aménagement paysager ne prévoit qu’une végétation de type « zone humide ».

Pourtant des équipements sont techniquement possibles et financièrement acceptables par Clermont-Communauté. Nos propositions concernent le bassin amont, seul facilement aménageable.

Nous proposons la pose de bancs sur le pourtour, en particulier sur la digue le long du giratoire du Pourliat, cette digue étant présentée comme un belvédère. Un parcours pour joggeurs et un autre, avec bosses, pour les VTT peuvent être tracés. Un éclairage public s’impose pour une utilisation nocturne, en particulier en hiver. Des installations en dur (jeux, labyrinthe ...) sont possibles en amont de la cascade, de même que l’implantation de jardins comme cela avait été envisagé.

Avec un peu d’imagination et la volonté de mieux faire, nous espérons que les indispensables bonifications peuvent encore voir le jour. Mais il y a très grande urgence.