Accueil > Bulletins > Année 1998 > Les déchets - Décembre 1998 > L’exemple d’Aulnat

L’exemple d’Aulnat

mardi 1er décembre 1998, par le bureau

La commune d’Aulnat a opté pour une autre démarche. À part 2 conteneurs à huiles et 10 conteneurs de verre, il n’y a pas de points propres. Les habitants placent eux-mêmes dans un sac jaune les briques alimentaires, les emballages en acier ou aluminium et les bouteilles en plastique. Papiers et cartons sont mis dans un sac bleu. Ces deux sacs sont collectés en porte-à-porte tous les jeudis. Les autres ordures sont recueillies dans des bacs verts et collectées 2 jours/semaine. Enfin, 2 jours/mois, le véhicule « Planète » collecte les produits toxiques et les médicaments.

Le centre de tri de Gerzat permet d’obtenir 6 catégories de déchets à partir des sacs jaunes (tetrabricks, PET, PVC, PEHD, acier et aluminium) et 3 catégories à partir du sac bleu (emballages papier-carton, magazines, prospectus...).

Ce système original réclame une réelle implication de la population. Un gros effort de communication de proximité (expositions, informations mais surtout contacts personnalisés et suivi rigoureux) a accompagné la mise en place. Il est prolongé et reconduit.

Pour son effort d’anticipation, la commune d’Aulnat bénéficie d’aides financières importantes.