Accueil > Bulletins > Année 1998 > Bulletin - Octobre 1998 > Le saviez-vous

Le saviez-vous

vendredi 2 octobre 1998, par le bureau

Entre la rue des Collonges et l’Artière, de nombreux jeunes Beaumontois connaissent bien « le terrain du Bray ». C’est le seul endroit du bourg qui leur est proposé en accès libre et sur lequel ils se retrouvent et jouent.

L’origine du nom

Ce nom est d’origine celtique. Il vient du gaulois « Brogilo » qui signifie bois, taillis, généralement marécageux. Ce terroir, dont les noms du XIIIe siècle sont Broylh, Broilh, Broyl ou encore Brolis, devient Breuil en 1715, avant de se transformer en Bray. Il est certain que sans un drainage longuement pratiqué, il aurait gardé son aspect marécageux.

Les vicissitudes de ce terrain

On pourrait espérer que désormais cet espace soit un vrai lieu de jeu, correctement aménagé. Au contraire, jusqu’à un article de notre bulletin, il était doté d’un tourniquet très dangereux et non conforme aux élémentaires règles de sécurité. Le tourniquet a disparu sans être remplacé par un autre jeu collectif. Par ailleurs, du temps de l’équipe Couvaud-Dumeil, un conseil municipal d’enfants a souhaité la création d’une piste de skate-board. La ridicule bande bitumée (aujourd’hui complétée par un seul panneau de basket) est sensée répondre aux demandes des jeunes !! Ce qui leur a ôté toute confiance en la capacité de la majorité de prendre en compte leurs réelles demandes.

Les propositions d’IDÉES Pour Beaumont

Il est grand temps de prendre en considération les besoins des jeunes et les attentes des familles, des assistantes maternelles ... Cela est possible. Il existe de vrais équipements, bien conçus et offrant toute garantie de sécurité. Il faut aussi prévoir des possibilités pour assurer le repos de personnes âgées, des zones ombragées. Sans être très important, cet espace offre de nombreuses opportunités. Pour un coût modeste, un tel aménagement permettrait à Beaumont de sortir d’un sous-équipement véritablement honteux. Les Beaumontois, jeunes et moins jeunes, méritent plus qu’un « terrain vague ».

En tenant compte des suggestions des premiers intéressés, nous sommes convaincus à IDÉES Pour Beaumont qu’il est grand temps de réhabiliter le terrain du Bray.