Accueil > Bulletins > Année 1998 > La pénétrante - Avril 1998 > Les « solutions » de la D.D.E.

Les « solutions » de la D.D.E.

vendredi 3 avril 1998, par le bureau

Les données sont issues du dossier de présentation à la population, début 1997

Le projet de la direction départementale del’équipement

Une liaison capable d’écouler 40 000 véhicules/jour est considérée par la DDE comme indispensable à moyen terme pour assurer la jonction entre la rocade de Clermont-Ferrand (rocade sud-ouest) et la voie de contournement sud de l’agglomération (déviation de Beaumont).

Pour assurer ce flux sans saturation, la Sortie sud est prévue à 2 fois 2 voies.

Les Beaumontois pourraient utiliser l’axe de la Sortie sud pour accéder à la rocade de contournement.

L’échangeur des Liondards devrait favoriser les trafics majoritaires vers la place H. Dunant, le boulevard Pochet-Lagaye. Il raccorderait la Sortie sud à la future rocade sud-ouest.

Concernant la partie centrale de la Sortie sud (de l’AFPA au carrefour de l’Europe), I’option de la route semi-couverte a été retenue au vu des critères suivants :

  • circulation locale non perturbée par les accès riverains,
  • amélioration des communications inter-quartiers par un franchissement de la Sortie sud en plusieurs points,
  • traitement paysager de meilleure qualité,
  • meilleure maîtrise des niveaux sonores en façade.

Le seul inconvénient avancé est le coût élevé du fait des terrassements, ouvrages d’art et du déplacement des réseaux. Concernant la réduction des nuisances sonores, la DDE préconise :

  • deux types de revêtement : un enrobé drainant sur la Sortie sud et un micro-enrobé sur les voies superficielles,
  • la mise en place de merlons de terre plantés d’arbres et arbustes,
  • I’édification d’écrans acoustiques,
  • la couverture partielle maîtrisant le bruit de la circulation de transit sur la partie centrale.

Toutefois, une protection complémentaire des façades pourrait s’avérer nécessaire non en raison de la circulation sur la Sortie sud mais à cause de la circulation locale.

Avantages escomptés par la D.D.E.

La solution envisagée offrirait selon la DDE les avantages suivants :

  • canaliser le trafic de transit sur un seul itinéraire en évitant la saturation des voies existantes,
  • faciliter la sortie de l’agglomération,
  • absorber sans difficulté un trafic de 40 000 véhicules/jour,
  • rendre direct le parcours Pourliat/Liondards,
  • améliorer les conditions de sécurité des usagers et riverains sur les voies actuellement empruntées,
  • séparer le trafic intercommunal du trafic local de desserte,
  • alléger les voies existantes et réduire les nuisances le long de celles-ci,
  • faciliter la protection contre le bruit par des dispositifs mieux conçus et performants sur un aménagement nouveau,
  • améliorer la qualité de la vie à Beaumont grâce à un paysage de qualité sur l’emprise et ses abords,
  • favoriser les liaisons inter-quartiers, raccorder les lieux de vie aux quartiers résidentiels dans de meilleures conditions de sécurité : circulation piétonne, accès aux commerces, circulation riveraine,
  • faciliter l’organisation des transports en commun,
  • favoriser le fonctionnement du CHU.

Sortie Sud et rocade Sud-Ouest

La rocade sud-ouest, traversant Chamalières, est le dernier maillon de la rocade autour du centre de l’agglomération en reliant la carrefour Europe de Chamalières à l’échangeur des Liondards. Boulevard à 2 fois 2 voies, cette rocade serait empruntée par 30 000 véhicules/jour en 2020 [1].

Le lien entre cette rocade et le rond-point du Pourliat doit s’effectuer par le biais de la Sortie sud. Sortie sud et rocade paraissent donc liées et ce contexte ne doit pas être méconnu. Cependant, elles font l’objet de dossiers séparés. C’est pourquoi notre étude se restreint à l’analyse de la Sortie sud.


[1source DDE