Accueil > Bulletins > Année 2003 > Bulletin - Juillet 2003 > Une vraie politique culturelle à Beaumont

Une vraie politique culturelle à Beaumont

mardi 1er juillet 2003, par le bureau

L’injustice peut prendre mille formes mais une des plus dommageables est celle qui conduit à exclure beaucoup de gens de l’accès à la culture, que celle-ci soit d’expression populaire, scientifique, artistique ou historique .

La culture n’est pas l’apanage de la municipalité. Les nombreuses associations qui travaillent à Beaumont n’ont pas attendu l’arrivée de l’équipe actuelle pour montrer leur enthousiasme et leur aptitude à proposer des animations de qualité ... Il n’empêche ... Le travail entrepris par Marie-Christine Lemesle, Conseillère Municipale déléguée à la culture et tous ceux qui s’y associent est conforme aux engagements pris lors de la campagne électorale. Nous vous proposons de faire, non pas le bilan exhaustif des actions menées car elles sont fort heureusement trop nombreuses, mais d’en rappeler les grandes lignes, avant d’évoquer les perspectives ambitieuses favorisées par la mise en place de cet outil majeur que sera la Maison des Beaumontois.

Causerie avec Michel Dugay
Toute politique culturelle doit être pérenne pour être fructueuse et dépasser le stade événementiel et anecdotique. C’est la raison pour laquelle l’accent a été mis sur le partenariat avec les organismes institutionnels qui sont les relais nécessaires à une action s’inscrivant dans la durée et dans la qualité. Ainsi la collaboration avec la Comédie de Clermont - Scène nationale a-t-elle permis plusieurs interventions : Une pièce “Le bonheur d’être rouge”, artiste en résidence, échanges avec les comédiens de “la Vie de Galilée”, le festival sur la Biélorussie à la Châtaigneraie ... De même une collaboration soutenue avec le service culturel du Conseil Général qui apporte à la fois aides techniques et subventions (à hauteur de 50 %) a rendu possibles des actions aussi positives que “les Automnales” (les Acrostiches) ou que “Chœur dans la ville”, répétition publique de Musica Médiante dirigée par Pablo Pavone ...

Le travail avec le Court Métrage a permis non seulement la venue du cinémobile, mais aussi la rencontre de réalisateurs étrangers par les élèves du collège Molière ...

La participation renouvelée à la Semaine de la poésie a également suscité des échanges fructueux avec les jeunes Beaumontois ainsi qu’avec un plus large public lors des soirées données par les poètes québécois dans le cadre du printemps des Poètes.

Les expositions proposées pour “Les Mars de l’Art contemporain” à l’église Notre-Dame de la Rivière permettent aux Beaumontois et autres habitants de l’agglomération de découvrir la richesse du patrimoine architectural du bourg (ex : la réflexion sur la mise en valeur du cloître).

Concert de Gilles Raynal

Une autre richesse, celle du patrimoine archéologique, sera valorisée par l’implantation de 5 bornes sur la partie du Chemin Vert qui longe le bassin d’orage, offrant ainsi aux promeneurs quelques informations sur les vestiges découverts lors des fouilles.

Ainsi l’action culturelle a aussi été marquée par une volonté constante de diversifier, de favoriser tous les modes d’expression artistique afin que chacun puisse y trouver son compte.

Les causeries du mois, par la diversité des thèmes traités, leur caractère de proximité et la volonté de faire partager une passion, en sont une remarquable illustration. Leur qualité, leur convivialité et leur gratuité contribuent à une approche plus populaire de la culture.

Enfin certaines opportunités peuvent être saisies dans le cadre d’actions plus ponctuelles. C’est le cas avec le travail mené par les scolaires et les élèves de l’École de Musique en participant aux manifestations autour des vingt ans de composition de Gilles Raynal, action conduite par l’ADDMD 63, dans celui de “On connaît la chanson” ou encore “Livre en fête”.

Dans un futur très proche, l’ouverture de la Maison des Beaumontois impulsera une nouvelle dynamique. Le recrutement d’un bibliothécaire, le changement de statut de la bibliothèque qui est passée d’un cadre associatif (Culture et Bibliothèque pour tous) à une structure municipale - et ceci avec l’accord et l’engagement de toutes les bénévoles qui ont effectué un travail remarquable depuis des années ainsi que l’emménagement dans des locaux beaucoup plus spacieux où chacun aura sa place, permettront de satisfaire de légitimes ambitions.

L’association IDÉES Pour Beaumont accueillera chaleureusement tous ceux qui voudront bien s’associer à la réflexion qu’elle mène sur ce sujet depuis de longs mois. Il convient en effet d’exploiter le formidable potentiel offert par ces nouveaux locaux avec la pertinence qu’exige notre volonté d’une politique culturelle riche, diverse, accessible à tous, partagée où le social côtoie le culturel.

Détail de l'église Notre-Dame de la Rivière