Accueil > Bulletins > Année 2000 > Bulletin - Février 2000 > Vigoureuse réaction sur le plan de déplacements urbains

Vigoureuse réaction sur le plan de déplacements urbains

mardi 1er février 2000, par Le Bureau

En décembre dernier, notre bulletin attirait votre vigilance sur le PDU. L’enquête publique s’est achevée début février 2000. Bien sûr, IDÉES Pour Beaumont s’est exprimé très largement pour défendre les intérêts de notre commune et de l’agglomération. Sans revenir sur les informations que nous vous avons déjà données (constatons d’ailleurs que hormis l’AUCV, nous sommes les seuls), nous vous exposerons quelques traits essentiels du PDU et la teneur de nos interventions.

Un PDU peu ambitieux

Il ne nous paraît pas astucieux de reprendre des projets vieux de 30 ans, alors que la situation de l’agglomération a beaucoup évolué. L’objectif principal avoué est de protéger l’hyper centre de Clermont-Ferrand, restreint à Jaude et à ses abords. C’est bien peu. C’est dommageable pour Beaumont. De même, les moyens dévolus aux transports en commun restent, au niveau financier, bien faibles. Rien n’est dit concernant la circulation des poids lourds, sauf qu’« un poids lourd équivaut acoustiquement à 10 véhicules légers ». Les projets d’utilisation du réseau ferré sont très timides. Tout comme les améliorations en matière de cheminements piétonniers ou de développement du vélo. Seule observation positive : la « sortie sud » ou pénétrante figure à 2 x 1 voie et pas avant 2005. Mais nous ne sommes pas naïfs et nous restons méfiants comme le prouvent nos observations, formulées à l’occasion de l’enquête publique.

Nos remarques

Elles sont de bon sens et se résument à quelques observations essentielles. Les rocades envisagées sont très proches du centre-ville. Elles auront pour effet de déplacer les nuisances sur la périphérie immédiate (comme Beaumont), sans pour autant garantir une véritable amélioration à Clermont-Ferrand. Il faut mettre à profit les années à venir pour instaurer un dispositif de stationnement véritablement dissuasif à l’encontre d’une circulation qui pourrait devenir superflue. Ceci est d’autant plus vrai qu’expédier les véhicules au CHU ne va pas dans le sens de l’amélioration souhaitée de la qualité de l’air. Pour Beaumont et le sud de l’agglomération, il est nécessaire de réfléchir à de nouvelles modalités d’accès qui prennent en compte les besoins en stationnement et en transports en commun. Il est également indispensable de s’interroger sur les moyens d’interdire le passage des poids lourds et sur ceux favorisant les déplacements en vélo. Voilà les points succinctement présentés que nous avons exposés lors de l’enquête publique. IDÉES Pour Beaumont mène depuis le début une lutte constante pour une amélioration des transports dans la zone sud de l’agglomération. Preuve en est la présence de nos élus (où étaient donc les autres) à l’intéressante réunion de l’AUCV tenue le 4 janvier au cours de laquelle l’opposition au présent PDU est apparue toujours aussi vive.