Le Tremplin, chronique d’une mort annoncée

samedi 22 octobre 2022, par Le Bureau

GouvernanceCulture
Le Tremplin

Lors du conseil municipal du 20 septembre, au détour d’une délibération sur le personnel, l’opposition a découvert que la majorité municipale avait décidé de se séparer du directeur du Tremplin, Frédéric Roz et de ré-orienter cet équipement communautaire, financé majoritairement par Clermont Communauté à l’époque et subventionné par Clermont Métropole dans le cadre de la politique culturelle communautaire vers d’autres pratiques par forcément culturelles.

Une majorité municipale sans boussole

Dans le bulletin municipal de septembre, la majorité municipale décrivait pourtant cet équipement dans ces termes :

« Le Tremplin comme un outil de développement pour les artistes émergents dans le domaine des musiques actuelles amplifiées. Avec ses deux studios de répétition et son espace scénique entièrement équipés (son, lumière, vidéo), il permet un travail qui va de la répétition à la diffusion. Un hall d’exposition équipé d’un bar, deux loges, un espace catering, tout est fait pour un maximum de convivialité pour le public comme pour les artistes. »
Heymoonshaker

Fin du projet autour de la musique actuelle

Aujourd’hui, Messieurs Cuzin et Néhémie décident sans concertation de mettre fin au projet et de destiner cette salle à d’autres formes de pratiques pour lesquelles le Tremplin n’est pas adapté.

C’est méconnaître l’activité réelle du Tremplin ! C’est ignorer toute la partie “accompagnement” des musiciens faite par le directeur.
D’autres lieux existent pourtant pour accueillir des formes culturelles variées : La Maison des Beaumontois et la Ruche (rénovée récemment). De plus, jusqu’à présent. cela n’avait pas empêché le Tremplin d’accueillir du théâtre, de la danse, ...

Chris Bergson et Ellis Hooks

Alors...où vont aller les musiciens et leur public ? Comment développer et accompagner la musique actuelle sur l’agglomération. Que vont devenir les financements que recevait le Tremplin dans le cadre de cette politique culturelle ?

Des décisions en catimini

Pas de concertation ni au sein du conseil municipal (y compris au sein des élus de la majorité).

Pas de concertation avec la métropole alors que le Tremplin est un équipement communautaire de proximité subventionné et a un rôle à jouer notamment dans le projet de Capitale européenne de la Culture.

Cet épisode vient compléter des décisions antidémocratiques pour Beaumont :

  • suppression des bureaux de l’opposition dans l’Hôtel de ville
  • changement unilatéral de la date du marché de Noël sans consultation du comité de jumelage empêchant la participation de nos amis du jumelage de Bopfingen
  • absence de transparence sur les décisions prises dans le cadre du plan de sobriété.

Nous ne voulons pas que notre ville se replie sur elle-même au détriment d’un rayonnement, source d’attractivité.

Manifestez votre soutien à l’équipe du Tremplin, manifestez votre opposition à ces pratiques anti-démocratiques !

Accès / Localisation : Le Tremplin


Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.