Accueil > Édito > Les rythmes scolaires en question

Les rythmes scolaires en question

lundi 5 février 2018, par le bureau

Après la pseudo concertation sur les rythmes scolaires engagés par la municipalité, il est intéressant de revenir et de rappeler ce qui fait consensus dans les différentes études sur l’impact des rythmes scolaires.

Quelques constats issus des évaluations nationales et internationale

Une nouvelle fois, et les journaux ont largement relayé l’information, les évaluations nationales du niveau des élèves en élémentaire ainsi que les enquêtes internationales comme l’étude PISA mette montre que les élèves français sont toujours à la peine et se maintienne ou régresse en comparaison des autres pays de l’OCDE par exemple.

Par ailleurs, ces études pointent également la capacité du système scolaire français à reproduire les inégalités sociales en les transformant en inégalité scolaires.

Quelles sont les préconisations en matière de rythmes scolaires

Ces différentes études montrent que la pédagogie déployée mais également les rythmes scolaires ont une égale importance pour développer les capacités d’apprentissage des enfants.

En pédagogie par exemple, il est préconisé de renforcer le travail en groupe et de diminuer les apprentissages « par cœur ». Le sport semble également un facteur important de réussite scolaire.

Concernant les rythmes scolaires, l’étude d’impact financé par le Ministère a montré que le passage à 4,5 jours d’écoles n’a pas modifié la fatigue des enfants. Si une fatigue apparaît, indépendamment de rythmes, c’est le problème d’une sur-utilisation des écrans qui est pointé !

Toujours concernant les rythmes scolaires, les préconisations sont toujours les mêmes, et ce, depuis de nombreuses années :

  • Scolariser le samedi plutôt que le mercredi
  • Retarder l’heure d’entrée à l’école le matin
  • Alléger la journée scolaire
  • Revoir le découpage des vacances

Pour le moment, la France concentre des journées beaucoup trop longues sur un nombre minimum de jours de classe annuel. Le graphique ci-après le montre très bien. En rose à droite, c’est la France avec des journées de 6h et à gauche, on retrouve la Finlande qui est très loin devant nous pour la performance des écoliers lors des enquêtes PISA !

Durée moyenne d’une journée d’école en Europe

Que propose la municipalité ?

Dans le dernier magazine municipal, Alain Dumeil se vante de mettre en avant l’intérêt des enfants ! Pourtant, comme présenté précédemment, l’intérêt des enfants est d’étaler au maximum le temps scolaire afin de diminuer les journées.

Si la municipalité n’est pas responsable du calendrier scolaire qui est national, il peut favoriser ou non les apprentissages des enfants.

Dans le cas présent, selon Alain Dumeil, l’intérêt des enfants est donc de rallonger encore le temps scolaire en supprimant le mercredi matin et en reportant les heures du mercredi sur les quatre autres jours de la semaine.

Cette décision est purement comptable : elle permettra à la municipalité de faire des économies. Ces économies se feront malheureusement au détriment de nos enfants. La communication de notre maire se rapproche dangereusement de la communication de Donald Trump en énonçant des « vérités alternatives » dans le magazine municipal !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)