Rapport du Giec : ce qui est irréversible, ce que l’on peut corriger, avec Christophe Cassou

France Culture : l’invité(e) des matins d’été

EnvironnementRéchauffement climatique

Le Giec a présenté lundi la première partie du sixième rapport d’évaluation depuis sa création en 1988. Consacré aux éléments scientifiques de la science climatique, il dresse un tableau accablant des bouleversements climatiques provoqués par l’activité humaine. Comment infléchir cette dynamique ?

Un iceberg au large du Groenland le 15 août 2019
Un iceberg au large du Groenland le 15 août 2019
Jonathan NACKSTRAND

Depuis la publication de son premier rapport, le Giec n’a eu de cesse de conforter sa certitude sur les sources humaines du réchauffement atmosphérique observé actuellement par rapport à l’ère préindustrielle ( 1,1° C). Le groupe de scientifiques juge aujourd’hui que le facteur anthropique est indiscutable pour expliquer le réchauffement climatique, dont la tendance est inédite sur une fenêtre temporelle aussi courte.

Selon le rapport publié lundi matin, au rythme actuel d’émissions, un réchauffement de 1,5° C par rapport à 1750 sera atteint d’ici 2030. L’ambitieux objectif de l’accord de Paris sur le climat serait donc déjà quasiment hors de portée. À cette température, le Giec prévoit une augmentation sans précédent des événements météorologiques extrêmes. Selon les divers scénarios d’émissions de gaz à effet de serre envisagés, la durée et l’intensité de périodes de canicule et de phénomènes orageux augmenteraient encore.

Le Giec alerte en même temps sur la dynamique de fonte des glaciers arctiques, ainsi que sur la capacité décroissante des forêts à agir comme « puits de carbone ». Ces dynamiques pourraient-elles renforcer les effets de rétroaction du système climatique ? Alors que le changement climatique est porteur de conséquences dans toutes les régions du monde, pouvons-nous encore inverser la dynamique ? Pour en débattre, nous accueillons Christophe Cassou, climatologue et directeur de recherches au CNRS, co-auteur du rapport du Giec.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)